Loading...
21
02
2019

Comment s’habiller pour courir avec plaisir en hiver ?

Passionné de course à pied trail, je m’appelle Nicolas et j’ai la chance de vivre des aventures trail extraordinaires de découverte, de dépassement de soi en compagnie de ma chère et tendre moitié : Geneviève. Nous restons à 30 minutes au nord de Montréal et Olivier Le Méner m’a proposé de vous partager nos aventures. Étant également un passionné de tout ce qui concerne l’équipement nécessaire en course à pied trail, je vous ferais part de ma préparation pour rendre mes sorties encore plus fabuleuses et agréables.

 

Pour ce premier article, je reviens sur notre petite virée dans la ville de Québec la fin de semaine du 16-17 février :

Nous n’avons qu’une seule hâte Geneviève et moi dans la voiture : découvrir les magnifiques trails de la région de Québec ! Après 3 heures de route, on se stationne enfin à Wendake pour goûter à notre baptême des trails urbains sur les sentiers de la rivière St Charles. On part heureux pour un 5 km de trail ensoleillé sur des parcours très plats mais ô combien magnifiques. Le sentier était très enneigé dû à l’accumulation importante de neige des derniers jours. Pour être confortable, je me suis équipé avec :

  • Chandail à manches longues technique serré
  • Veste technique Cimalp pour temps froid
  • Veste Outdoor Research coupe-vent très léger (traitement d’éperlan)
  • Pantalon coupe-vent de marque Craft
  • Chaussures Salomon Speedcross pour leurs gros crampons
  • Guêtres

 

Une sortie incroyable, on se retrouve en pleine nature alors que nous courrons en pleine ville de Québec !

Après un arrêt à l’hôtel pour sécher un peu notre matos et nous changer, nous décidons d’aller courir sur le bord du fleuve. Le ciel s’est ennuagé, la météo nous indique -10 avec du vent. Je me prépare en conséquence :

  • Chandail manche longue technique
  • Manteau New Balance coupe-vent et thermique
  • Bandeau pour me couvrir les oreilles
  • Cache-cou laine mérinos de marque Ice Breaker
  • Pantalon coupe-vent de marque Craft
  • Chaussures Saucony Peregrine Ice (semelles Vibram anti-dérapantes très utiles sur glace)
  • Gants Cimalp

 

 

Pour bien apprécier nos sorties hivernales, il est bien important de penser que le corps dégage de la chaleur. Dès qu’on ouvre la porte, on ressent le froid mais il ne faut surtout pas oublié qu’après un ou deux kilomètres nous aurons chaud. Ne pas trop utiliser de couches thermiques dans nos sorties sinon, nous nous exposons à l’humidité de notre transpiration qui ne s’échappe pas et cela peut vraiment nuire à notre plaisir de courir mouillé à -30 en hiver ici au Québec! Il faut aussi savoir que c’est le haut du corps qui dégage le plus de chaleur, en particulier la tête. Si vous optez pour la tuque, assurer vous qu’elle soit bien respirante. La sortie fût absolument MAGIQUE, nous nous sommes perdus dans les petites ruelles et le dénivelé du vieux Québec est formidable pour pimenter la sortie!! Une chose à laquelle nous n’avions pas pensée : Le Carnaval!! Il y avait beaucoup de monde sur les rues principales, mais aussitôt sortie des axes populaires c’était parfait!

Dimanche matin, L’activité phare de notre week-end magique dans la belle région de Québec : l’atelier D+ de la Trail Académie organisé tous les dimanches à Stoneham par Olivier Le Méner lui-même! C’est un petit atelier pour l’initiation au travail de dénivelé : 5 km allez-retour 330 mètres de dénivelé positif et beaucoup, beaucoup, beaucoup de sourires!! Au rendez-vous, magnifique soleil avec -15 environ. Pour le matériel dans un exercice comme celui-là c’est très délicat, car même si il fait très froid nous allons avoir très chaud!! Haha! Et quand on arrête si on est trop mouillé on est cuit!

  • Débardeur très léger
  • Veste technique Cimalp
  • Manteau New Balance
  • Bandeau pour couvrir mes oreilles
  • Cache-cou en laine de mérinos.
  • Gants Auclaire avec extérieur coupe-vent
  • Salomon Speedcross
  • Guêtres

Petites astuces :

  • Je ne mets jamais mon cache-cou sur ma bouche pour deux raisons : la première est pour mieux respirer et la deuxième c’est que le cache-cou devient très mouillé avec la condensation de la bouche et s’il fait très froid ce n’est pas un bon mélange et c’est très inconfortable.
  • Dans ce style d’atelier en hiver cela peut être très pratique de mettre des crampons en métal qu’on fixe directement aux chaussures.

Nous avons eu bien du plaisir et les cuisseaux ont bien chauffés! Nous avons terminé ce bel atelier par une virée chez Pascal le boulanger, histoire d’échanger, rigoler et refaire le plein de calories!! hihi

Ce fût un merveilleux week-end bien sportif!! Le trail nous fait voyager et découvrir des endroits magiques, rencontrer des gens géniaux et voir des paysages magnifiques.

Merci la vie!

Avec passion et détermination,

Nico Running